Posted on Un commentaire

Les Millennials et l’Argent

Les Millennials et l’Argent
Notez cet article

Les Millennials, c’est ce groupe de personnes nés entre 1981 et 1996 donc des personnes dans leur vingtaine et leur trentaine de nos jours. Beaucoup de choses sont reprochés aux millennials, entre autres le fait qu’ils grandissent trop tard, qu’ils ne pensent pas à l’avenir, qu’ils sont difficiles et ingrats, brefs, il n’y a pas tant d’éloges dans la longue liste. 

Financièrement, les Millennials ne sont pas tout à fait non plus au point, et ce n’est pas entièrement de leur faute. 

Le premier obstacle qui se présente à eux concerne l’emploi et les revenus. Jamais, ça n’a été aussi difficile de trouver du travail. Et il semblerait que faire des études supérieures ne garantisse pas de trouver un emploi. Nombreux sont les « bac +5 » qui doivent se résigner à postuler à des emplois bien loins de leurs compétences et de leur potentiel. Les emplois quant à eux, sont instables et insatisfaisants. Le Millennial cherche l’épanouissement, et on ne peut pas lui en vouloir.

Les revenus financiers ne sont pas plus motivants que les missions. Fini l’époque des augmentations annuelles, des primes, et autres bonus. « Tu ne peux pas tout avoir » dirait un retraité qui a confortablement gravi les échelons lors de sa période de plein-emploi.

Les choses ne vont pas mieux, si on réalise que les Millennials sont plus endettés que les gens de leur âge il y a 20 ans. Les longues études impliquent aussi des prêts étudiants qui alourdissent le fardeau de ces derniers lors de l’entrée dans la vie active.

Résumons tout ça : les millennials ne gagnent pas beaucoup d’argent, ils en dépensent beaucoup et ça ne va pas s’arranger. Comment on s’en sort?

S’il y a bien quelque chose que les non-millennials peuvent envier aux Millennials, c’est cette possibilité de dessiner leur vie selon leurs désirs. En échange d’un peu de risques, le Millennial sait prendre les initiatives nécessaires pour changer de vie : chose peu pratiquée jusque là. Grâce à la magie d’internet, ils peuvent apprendre tout, de n’importe où, et postuler à des jobs partout dans le monde. Ils peuvent avoir une deuxième vie, avoir un fan club, acheter des bitcoins et créer sans bouger de chez eux. Quand ils décident de bouger, ce sera frugalement et en dormant chez des gens. (ou dans un loft en Grèce). 

Je trouve qu’il y a de quoi les envier.

Les Millennials ne sont pas condamnés à vivre une vie de sacrifices financiers et de difficultés s’ils arrivent à exploiter pleinement les avantages des avancées technologiques qui eux ne feront que progresser. 

Une réflexion au sujet de « Les Millennials et l’Argent »

  1. […] À lire : Les Millenials et l’argent […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *